Applications_mobiles

Avis à tous les utilisateurs de smartphone ! Quel que soit le modèle que vous possédez, il existe aujourd’hui pléthores d’applications mobiles qui vous permettent de sécuriser votre quotidien, que vous soyez à votre domicile ou à l’extérieur ! Je vous propose d’en découvrir certaines dans cet article.

L’Appli qui sauve

Découvrez cette application proposée par la Croix Rouge française, qui vous permet de vous préparer aux situations d’urgence. De l’accident domestique à la catastrophe naturelle, apprenez très simplement les gestes qui sauvent.
Pensez également aux applications mobiles qui répertorient les numéros d’urgence : elles vous permettront d’alerter rapidement les secours en cas de problème.

Ne soyez plus coupé du monde en écoutant votre musique

Vous êtes un passionné de musique et vous profitez de votre smartphone pour écouter de la musique en boucle ? Soyez prudent, car le port d’un casque ou d’écouteurs vous coupe du monde extérieur et vous rend ainsi vulnérable car vous ne pouvez plus percevoir les signaux d’alerte (sirène, cri , klaxon…).
Pour y remédier, il existe des applications mobiles qui détectent tout bruit suspect environnant via le micro du smartphone : ce son est alors instantanément intégré dans le son des écouteurs pour vous alerter d’un danger potentiel. (Lire la suite…)

CNI

Un récent sondage* révèle que 8% des Français, soit environ 400 000 personnes, déclarent avoir déjà été victimes d’une usurpation d’identité au cours des 10 dernières années. Ce chiffre a doublé en 3 ans : en 2009, seuls 4% des Français déclaraient en avoir été victimes…

Cette forme de délinquance consiste à subtiliser les données personnelles d’un individu afin d’effectuer frauduleusement en son nom des opérations commerciales ou financières, de commettre un délit, de percevoir des indemnités…. Il suffit à un fraudeur de récupérer vos nom, prénom, date et lieu de naissance pour reconstituer ou accéder à des informations plus complètes et sensibles (numéro de sécurité sociale, extrait d’acte de naissance…) et ainsi réussir à usurper votre identité.
La protection de vos données personnelles devient donc primordiale, voyons comment les protéger au mieux.

A la maison

  • Conservez toutes vos données personnelles (pièces d’identité, cartes bancaires…) dans un endroit sûr et sécurisé.
  • Protégez et surveillez votre boîte aux lettres. Si vous recevez des courriers ou factures inhabituels, ou au contraire si vous n’en recevez plus, contactez immédiatement l’organisme en question pour vous assurer que tout est bien en ordre.
  • Si vous devez déménager, faites suivre votre courrier à votre nouvelle adresse durant une période suffisamment longue pour vous permettre de faire tous les changements d’adresse nécessaires (administration, employeur, banque…)
  • Votre poubelle représente une mine d’informations pour les fraudeurs ! N’y jetez pas de documents contenant des informations personnelles sans les détruire : reçus de carte bancaire, relevés de compte, factures, …
  • Vérifiez vos relevés bancaires dès leur réception afin de signaler le plus tôt possible toute anomalie. (Lire la suite…)
jardin_travaux_automne

Comme nous l’avons déjà vu la semaine dernière, les travaux ne manquent dans votre maison afin de bien la préparer pour l’hiver. Mais en parallèle, n’oubliez pas votre jardin : là aussi, des aménagements et vérifications s’imposent pour passer sereinement l’hiver. Voyons ensemble comment faire !

Taillez vos arbres et arbustes

L’automne s’installe petit à petit, il est temps d’effectuer un grand ménage dans votre jardin. Tailler, couper, arracher… faites-le dans les règles de l’art et en étant bien équipé pour ne pas vous blesser.
Pour cela, travaillez toujours avec des gants, portez des vêtements longs et des chaussures fermées (voire des chaussures de sécurité), un casque et des lunettes de protection. (Lire la suite…)

maison_automne

Si vous ne l’avez pas déjà fait, il est grand temps de préparer votre maison à affronter les rudesses de l’hiver. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de votre domicile, quelques petits travaux s’imposent pour vous permettre de passer l’hiver au chaud, en toute sécurité.

Entretien de votre système de chauffage

Quel que soit votre mode de chauffage, vous devez procéder à l’entretien annuel de votre système de chauffage avant de le remettre en marche. Mal entretenu, un appareil de chauffage peut notamment causer des intoxications au monoxyde de carbone.

Si vous êtes équipé d’une chaudière (gaz, bois, charbon, fioul ou multicombustible), l’entretien annuel est obligatoire et doit être effectué par un professionnel. Il en va de votre sécurité ! De plus, une chaudière régulièrement entretenue aura une meilleure longévité et sera plus économe en énergie.

Si vous êtes équipé d’une cheminée ou d’un poêle, c’est le moment de faire ramoner votre installation. En nettoyant le conduit des résidus et déchets de combustion, vous permettrez un bonne évacuation de la fumée et des gaz et éviterez ainsi les risques d’incendie ou d’intoxication.

Pensez également à vérifier votre système d’aération, à nettoyer vos radiateurs et à les désencombrer avant de les remettre en marche. (Lire la suite…)

Ordinateur

Sites de vente en ligne, réseaux sociaux, messageries en ligne…. Impossible aujourd’hui de surfer sur internet sans avoir à créer et gérer des comptes utilisateurs nécessitant un accès sécurisé par des mots de passe. Pour éviter le piratage de ces données sensibles, il est donc très important de bien choisir ses mots de passe pour qu’une tierce personne ne les devine pas facilement, ou pour qu’ils ne soient pas piratés par des personnes malintentionnées.

Voyons donc ensemble comment choisir et gérer vos mots de passe internet en toute sécurité.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Il n’y a pas de recette infaillible pour choisir un mot de passe parfaitement sécurisé. Cependant, il y a des écueils dans lesquels il ne faut pas tomber pour faciliter le piratage de vos comptes.

  • Évitez les mots de passe communs tels que « password », ou composés de suite(s) linéaire(s) tels que « 123456 » ou « abc123 »*.
    N’utilisez pas non plus des informations personnelles telles que votre date de naissance, nom et prénom….
    S’ils sont pratiques et facilement mémorisables pour vous, ils présentent un niveau de sécurité insuffisant.N’utilisez surtout pas un même mot de passe pour tous vos accès sécurisés.

 

  • N’écrivez pas la liste de vos mots clés sur un support aisément consultable (un papier ou un cahier stocké dans votre bureau ou à proximité de l’ordinateur, un fichier unique dans votre ordinateur …).

 

  • Configurez vos navigateurs internet pour qu’ils ne les mémorisent pas.

Conseils pour bien choisir ses mots de passe (Lire la suite…)

Sécuriser vos balcons et fenêtres

Par Emile le 13 septembre 2012

0 commentaire
Securite_fenetre_balcon

Environ 250 enfants sont victimes chaque année d’une défenestration : l’enfant échappe à la surveillance de l’adulte, accède à la fenêtre ou au balcon en grimpant parfois sur un meuble ou un objet placé à proximité, et c’est la chute !
Afin de limiter ces risques, découvrons ensemble comment sécuriser ces ouvertures vers l’extérieur de l’habitation.

Consignes de sécurité et bonnes pratiques

Je vous propose ici quelques gestes simples de prévention qui vous permettront d’éviter les risques de défenestration.

  • Si vous n’êtes pas équipé d’un dispositif de sécurité sur vos fenêtres et portes-fenêtres, refermez-les toujours lorsqu’un enfant est présent dans la pièce ou à proximité.
  • Ne placez aucun meuble (lit, chaise, commode….) à proximité d’une fenêtre : l’enfant pourrait y grimper et ainsi accéder facilement à la fenêtre.
  • Ne laissez jamais un enfant seul sur un balcon ou une terrasse, il doit toujours être sous la surveillance active d’un adulte. Un simple pot de fleurs ou un meuble suffisent à l’enfant pour grimper et chuter.
  • Enfin, restez toujours vigilant ! Les enfants, surtout les plus jeunes, ont une curiosité insatiable. (Lire la suite…)
photo_numerique

Vous avez profité de vos vacances pour photographier votre famille sous toutes les coutures ? Vous êtes fan de photo et aimez photographier tout ce qui vous entoure ? Tous ces petits moments de vie que vous avez croqués et immortalisés sur des photos numériques ont une valeur sentimentale et affective qui nécessite que vous portiez une attention toute particulière à leur conservation. Comment réagiriez-vous si vous deviez les perdre définitivement ?

Voyons donc dans cet article les bonnes pratiques pour stocker et archiver vos photos numériques en toute sécurité.

Pourquoi faut-il sauvegarder ses photos ?

Vous n’êtes jamais à l’abri d’un incident qui vous ferait perdre définitivement vos photos. En effet, il existe deux types de risques relativement courants :

  • Le support sur lequel vous stockez vos photos est défaillant : aucun support n’est infaillible, vous n’êtes jamais à l’abri d’un ordinateur qui « crashe » (à la suite, par exemple, d’une surtension électrique) ou d’un disque dur externe qui tombe en panne.
  • Le lieu où sont stockées vos données est victime d’un incendie, dégât des eaux, cambriolage….

Tous ces aléas du quotidien doivent donc vous inciter à redoubler de prudence et de vigilance et à mettre en place des procédures de sauvegarde fiables.

Comment les archiver en toute sécurité ?

Afin de minimiser les risques de perte, je vous recommande donc de suivre ces conseils :

  • Multipliez les copies de vos photos originales sur au moins 2 ou 3 supports de stockage différents
  • Si vous privilégiez des supports de sauvegarde électriques (tel qu’un disque dur externe par exemple), pensez à le protéger des risques électriques via un l’installation d’un onduleur ou en le débranchant du réseau électrique en dehors de son utilisation pour les sauvegardes
  • Diversifiez les lieux de stockage : ne gardez pas toutes les copies au même endroit.
    (Lire la suite…)
Chemin_Ecole

La rentrée des classes arrive à grands pas, et la liste des préparatifs est souvent bien longue pour ce grand jour. Mais au milieu de toute cette agitation, il est très important que les parents pensent à sensibiliser leur enfant aux dangers présents sur le trajet de l’école. Quel que soit son âge et son mode de déplacement, la prudence et la vigilance s’imposent. Voyons ensemble dans cet article les conseils de prévention à suivre pour sécuriser au mieux le trajet de l’école.

Les enfants de moins de 6 ans

Le trajet de l’école est un fabuleux terrain d’apprentissage pour l’enfant de moins de 6 ans, qui doit toujours être accompagné d’un adulte. Celui-ci doit lui expliquer les règles de circulation et attirer son attention sur les dangers qui jalonnent le trajet. Grâce à cet apprentissage, il sera capable d’acquérir progressivement les réflexes de prudence et de sécurité pour effectuer le trajet seul lorsqu’il sera plus grand.

Si le trajet s’effectue à pied, il est important que l’enfant :

  • donne toujours la main à un adulte
  • marche toujours du côté « intérieur » du trottoir, jamais au bord afin de se protéger de la circulation.

Il est nécessaire de répéter le trajet dans des conditions et circonstances différentes (jour/nuit, été/hiver…) et de toujours lui expliquer les consignes et règles de sécurité. (Lire la suite…)

Securite_enfant_voiture

Que ce soit pour de longs parcours en voiture, tels que les vacances, ou pour des trajets plus courts et routiniers comme pour aller à l’école, il est vital pour la sécurité des enfants de respecter des règles très strictes. Je vous propose de les revoir dans cet article.

1/ Le port de la ceinture est obligatoire pour les enfants et pour les adultes, même pour un très court trajet. Les adultes doivent bien évidemment montrer l’exemple et être intransigeants sur ce point : pas de démarrage tant que toutes les ceintures ne sont pas bouclées !

2/ L’enfant de moins de 10 ans doit toujours voyager à l’arrière du véhicule.

Il existe cependant trois exceptions à cette règle :

  • si vous disposez d’un dispositif de retenue pour bébé « dos à la route » (à condition de désactiver l’airbag)
  • s’il n’y a pas de banquette arrière ou si elle ne dispose pas de ceinture de sécurité
  • si les sièges arrières sont déjà occupés par des enfants de moins de 10 ans correctement attachés

3/ L’enfant doit être bien attaché dans un siège auto adapté à son âge et à sa taille.

Il existe 5 catégories de sièges

  • Groupe 0 (bébé de moins de 10 kg) et groupe 0+ (bébé de moins de 13 kg) : le siège doit obligatoirement être fixé dos à la route, et de préférence à l’arrière. Si vous optez pour un lit nacelle, il doit être fixé de façon transversale sur la banquette arrière, la tête de l’enfant devant être orientée vers le centre de la banquette (et non pas vers la portière). Le bandeau de maintien doit impérativement être fermé et ajusté à la taille du bébé.

(Lire la suite…)

Que faire en cas d’orage ?

Par Emile le 14 août 2012

0 commentaire
foudre_2

L’été est traditionnellement la saison des orages !
Alors, pour vous en protéger quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, voici tous mes conseils pour bien réagir en cas d’orage.

 

A l’abri chez vous ou dans tout autre bâtiment

  • Débranchez le câble antenne de la télévision, et tenez-vous à au moins 1 mètre du poste.
  • Ne téléphonez pas avec un appareil fixe, vous pouvez utiliser votre téléphone mobile.
  • Ne prenez pas de bain ou de douche, évitez de toucher les robinets et les conduites métalliques (eau, gaz…).
  • Fermez et éloignez-vous des portes et fenêtres.
  • Ne vous appuyez pas contre une paroi.


A l’extérieur, en espace ouvert (dans un champ, sur un terrain de sport…)

  • Ne portez jamais un objet métallique au-dessus de votre tête. N’ouvrez par exemple jamais un parapluie pour vous abriter. (Lire la suite…)