Virus et arnaques sur le net

Par Emile le 28 février 2012

1 commentaire
red_lady

Dans un monde de plus en plus interconnecté, la cybercriminalité explose de façon préoccupante. Laissez-moi vous expliquer les différents types d’attaques que votre ordinateur peut subir et surtout comment vous pouvez essayer de vous en préserver.

Le phishing

L’une des arnaques les plus communes est de vous envoyer un email en se faisant passer pour une véritable organisation (banques, CAF, impôts, association, sites à très forte notoriété) pour vous soutirer des informations sensibles (coordonnées bancaires, …). Pour cela, le message utilisera de faux prétextes comme « nous avons besoin de votre adresse pour envoyer votre colis » ou « remplissez ce formulaire pour recevoir un remboursement ».

J’ai même déjà vu « Attention, quelqu’un a tenté de pirater votre compte, veuillez rentrer à nouveaux vos identifiants »…

Pour vous prémunir de ces escroqueries, voici quelques précautions très simples à prendre :

  • Méfiez-vous des formulaires vous demandant de renseigner ou de mettre à jour des coordonnées bancaires
  • Lorsque vous devez renseigner des informations confidentielles ou sensibles, vérifiez que vous vous trouvez bien sur un site sécurisé. Pour cela, assurez-vous qu’un petit cadenas s’affiche en bas à droite dans la barre d’état de votre navigateur internet

Les faux logiciels d’antivirus

(Lire la suite…)

refrigerateur-conservation-aliment-frais-securite

Un réfrigérateur ça s’entretient ! Dernier maillon de la chaîne du froid dans lequel sont conservés tous nos produits frais, le réfrigérateur est aujourd’hui incontournable dans notre vie quotidienne. Voici donc quelques conseils élémentaires d’hygiène et de sécurité pour prévenir tout risque d’intoxication alimentaire.

Vérifiez régulièrement la température

Afin de pouvoir conserver les aliments de façon optimale, la température doit être comprise entre 0 et 4°C.

Si vous ne dégivrez pas régulièrement votre réfrigérateur, si vous en ouvrez souvent la porte, s’il est surchargé ou s’il fait chaud dans votre cuisine, il est alors probable que la température de votre réfrigérateur soit trop élevée.

Voici une petite astuce pour relever la température de votre frigo : plongez un thermomètre dans un verre d’eau, placez-le dans la zone la plus froide pendant une journée. Si la température indiquée est supérieure à 5°C, réglez votre thermostat.

Nettoyez votre réfrigérateur une fois par mois

Utilisez pour cela de l’eau savonneuse et une éponge propre, en commençant par le haut du réfrigérateur. Pensez à essuyer les éléments amovibles avant de les replacer dans le réfrigérateur.
(Lire la suite…)

Protéger son garage

Par Emile le 21 février 2012

0 commentaire
porte-garage-maison

Votre garage est bien souvent un point d’entrée vers votre maison. De plus il contient des biens de valeur comme votre voiture et/ou votre moto. Il est donc important de le sécuriser, comme toutes les autres pièces de votre maison.

Équipez votre garage d’un détecteur d’intrusion relié à votre système d’alarme

Le garage est une pièce à part entière de votre habitation, pensez donc à étendre le champ de surveillance du système d’alarme jusque dans votre garage en y intégrant un détecteur d’intrusion (détecteur de mouvement, détecteur d’ouverture).

En cas d’effraction, la sirène du système se déclenchera et alertera le centre de télésurveillance.

Sécurisez les portes de votre garage

Tout d’abord il faut savoir qu’aucune porte n’est inviolable, mais certaines résistent mieux aux assauts des cambrioleurs. Je vous recommande notamment les portes répondant à la norme européenne EN 1627-1630 qui présentent une résistance de classe 2.

Veillez à choisir une porte avec des charnières à l’intérieur car celles-ci sont plus difficiles à ouvrir.
(Lire la suite…)

produits-entretien

Vous ne le savez peut-être pas, mais beaucoup de produits ménagers et d’entretien peuvent être toxiques. Ils représentent un véritable danger pour la santé de vos proches et pour l’environnement.

Je vous propose donc quelques conseils pour prévenir les risques liés à l’utilisation et au stockage de ces produits.

Où les stocker ?

Il est assez courant de ranger les produits d’entretien sous l’évier de la cuisine. Grave erreur car ces produits sont ainsi à la portée des enfants. Il faut donc impérativement les ranger dans un placard en hauteur, en installant sur les portes un loquet de sécurité pour éviter à tout enfant d’y accéder.

Certains produits ménagers doivent être conservés dans des conditions très strictes. Par mesure de sécurité, placez-les dans des endroits ventilés, loin des sources de chaleur.

Si vous deviez transvaser leur contenu dans un nouveau récipient, ne le faites surtout jamais dans des bouteilles alimentaires ou sans étiquette.

Comment les utiliser ?

(Lire la suite…)

chat-chien-animal-de-compagnie

En France, plus de la moitié des ménages possède au moins un animal domestique (chat, chien, oiseau, etc.). S’il est source de bonheur et de réconfort, il convient cependant de prendre quelques précautions. En effet, un animal peut provoquer chutes et blessures, des risques auxquels doivent faire particulièrement attention les personnes âgées et les parents qui ont des enfants.

Selon une étude menée aux États-Unis par le CDC*, les chiens seraient la cause de 88% des chutes et les chats 12%. Or, nos aînés chutent plus facilement, avec un risque de fracture plus élevé (de l’ordre d’un sur trois).

De fait, en France, selon l’INPES, les chutes sont la cause de plus de 9 000 décès par an chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Ainsi, les seniors doivent :

  • vérifier que leurs animaux de compagnie, et notamment les chiens, sont obéissants lors des promenades et qu’ils ne sautent pas sur les visiteurs,
  • éviter de laisser les animaux se coucher près du lit pendant la nuit ou aux pieds des chaises,
  • ranger les jouets des chiens,
  • confier la laisse du chien à une autre personne plus jeune lorsque c’est possible.

Les animaux domestiques sont également une source de danger pour les enfants : les parents doivent en avoir conscience pour prévenir les risques d’accident et sensibiliser leurs enfants aux dangers.

(Lire la suite…)

Bricoler en toute sécurité

Par Emile le 9 février 2012

0 commentaire
bricolage

Tous les ans, près de 300 000 personnes se rendent aux urgences après un accident de bricolage ou de jardinage. Pourtant, quelques règles simples, alliant prudence et mesures de sécurité, permettent de limiter les risques.

Avant de bricoler

Enlevez vos bijoux (alliance, bagues, montre, bracelets).

Vérifiez que le matériel utilisé (le sien, celui du voisin, celui qu’on a loué…) est en bon état et qu’il respecte les normes en vigueur. Si vous faites un achat, n’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs. Par ailleurs, n’achetez que la quantité nécessaire de produits dangereux pour éviter de les stocker.

Lisez, et respectez, les modes d’emploi des produits ou outils.

Utilisez des outils adaptés à votre activité. Par exemple, votre escabeau est-il assez haut pour l’usage prévu ?

Prévenez une personne de votre entourage que vous allez bricoler. Elle sera attentive et réactive s’il faut prévenir les secours. Munissez-vous d’une trousse de secours, d’un téléphone, et inscrivez à l’intérieur le numéro des urgences médicales (15 ou 112). Soyez à jour dans vos vaccins antitétaniques.

Pendant le bricolage

(Lire la suite…)

numero-telephone-urgences

Parce qu’une urgence peut survenir à n’importe quel moment, il est indispensable de connaître certains numéros de téléphone (et d’en laisser la liste près de votre téléphone). Les appels d’urgence sont gratuits et accessibles en permanence (24h/24, 7 jours sur 7).

Ils regroupent l’ensemble des appels à destination des numéros d’urgence des services publics chargés de la sauvegarde des vies humaines, des interventions de police, de la lutte contre l’incendie et de l’urgence sociale.

Quel numéro composer ?

  • 112 : numéro d’urgence européen, accessible en Europe depuis n’importe quel combiné
  • 15 : SAMU (sauvegarde des vies humaines, pour tout problème d’ordre médical)
  • 17 : Police et Gendarmerie (pour les troubles à l’ordre public)
  • 18 : Pompiers (pour les incendies et les opérations de secours et de sauvetage)
  • 114 : destiné aux personnes déficientes auditives (ce numéro gratuit permet d’alerter le Samu, les pompiers, la police ou encore la gendarmerie).
  • 115 : urgence sociale – SAMU social
  • 119 : urgence sociale – enfance maltraitée
  • 116 000 : urgence sociale – enfants disparus

A noter que le 15, le 17 et le 18 sont interconnectés, c’est-à-dire que les informations concernant un service sont retransmises aux autres. Par exemple, les sapeurs-pompiers doivent établir une conférence téléphonique avec le SAMU pour tout problème d’ordre médical, et vice versa.

Que dire au téléphone ?

(Lire la suite…)

enfant-danger-internet

Vos enfants prennent des risques sur internet sans même s’en rendre compte. Voici quelques conseils pour leur éviter de mauvaises aventures sur la toile.

Examinons tout d’abord les risques encourus par des mineurs non avertis sur le web

  • Ils peuvent être confrontés à des contenus choquants, les plus communs étant la violence et la pornographie. Cette confrontation peut survenir lors d’une recherche ou d’un téléchargement par exemple. Selon une étude croisée IPSOS/e-enfance de 2009, 3 enfants sur 10 sont confrontés à ce genre de contenu.
  • Un autre problème dangereux est la diffusion des données personnelles. Beaucoup de sites sociaux, notamment Facebook, nous invitent à partager nos informations personnelles avec le monde entier. Ces informations sensibles sont les vrais noms et prénoms, l’adresse, le numéro de téléphone, les informations bancaires, etc.
  • La consommation excessive d’internet et notamment de jeux vidéo. On peut devenir dépendant de ces pratiques. On assiste alors à une désocialisation partielle ou totale de l’enfant.
  • Un des risques les plus dangereux est de faire de mauvaises rencontres. Dans ce cas votre enfant court un risque pour sa santé et parfois sa vie. Il faut lui apprendre à repérer les personnes mal intentionnées et surtout à ne jamais accepter de rencontrer une personne que l’on a connue sur la toile.
  • Les pressions psychologiques sont elles aussi un grand risque sur le web. Elles se produisent notamment sur les chats et réseaux sociaux. Elles apparaissent sous la forme de harcèlement moral le plus souvent. On incite l’enfant à faire des choses dont il n’a pas envie.

Alors comment protéger ses enfants des dangers du web ?

(Lire la suite…)